Incroyable : ces 5 stades de football sont hantés par des fantômes

Avis à tous les amateurs d’histoires terrifiantes et de fantômes ! Saviez-vous que les stades de football vous réservent de nombreuses surprises, plus ou moins originales ? Cette semaine, nous vous faisons découvrir des histoires assez incroyables, qui prétendent que des enceintes de football sont hantées par des esprits. Non, nous ne parlons pas des joueurs du Paris Saint-Germain qui disparaissent face à Barcelone, mais plutôt de vrais esprits qui occupent les tribunes d’un stade, la nuit, mais aussi parfois pendant les meilleures rencontres de Champions League, sans débourser un seul centime ! Découvrez ces 5 histoires hallucinantes qui vont vous donner la chair de poule !

Le St Mary’s Stadium à Southampton (Royaume-Uni)

« Alors, vrais ou faux fantômes ? La prochaine fois, vous ferez tout de même attention au moment de vous asseoir à votre place au stade ! »

Nous débutons notre tour du monde des stades de football hantés, par le formidable outil de Southampton, en Premier League d’Angleterre. Après 103 années passées dans leur ancienne enceinte sportive, les Saints, ont décidé en 2001, d’investir un nouveau stade de 32.500 places : le St Mary’s Stadium ! Seulement voilà, les débuts de l’équipe dans ce stade sont catastrophiques. Une rumeur prend alors de l’ampleur pour justifier ces mauvais résultats. Le St Mary’s Stadium serait construit sur un ancien cimetière et les esprits des personnes enterrées, hanteraient le stade et le club de Southampton. En prenant cette histoire au sérieux, les pensionnaires du stade ont alors fait appel à une sorcière païenne pour se débarrasser de ces mauvais esprits !

L’Estádio do Dragão à Porto (Portugal)

C’est en 2012, lors d’un match entre le FC Porto et le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, que la rumeur du fantôme de l’Estadio do Dragão, à Porto, a pris de l’ampleur. Alors que le Colombien, James Rodriguez inscrit le seul but de la rencontre, un photographe capture cet instant à l’aide de son appareil photo. Seulement voilà, lorsque la photographie est publiée sur internet, les supporters se concentrent plutôt sur l’ombre d’un vieux monsieur assis dans la tribune. Si les rumeurs faisaient état d’un personnage habillé dans un style des années 1950, nous ne savons toujours pas qui hante le stade du FC Porto. Voyez vous-même, la photo est terrifiante !

Le Stadium of Light à Sunderland (Royaume-Uni)

Depuis maintenant presque 10 ans, de nombreuses rumeurs font état d’un résident peu banal dans le stade Sunderland. En 2005, plusieurs membres de l’entretien du Stadium of Light interpelle la direction du club de Premier League afin de signaler une forme noire inhabituelle qui se baladerait dans les couloirs de l’enceinte sportive. Quelque temps après, c’est l’attaquant irlandais, Stephen Eliott qui prétend avoir aperçu un fantôme au Stadium of Light. Enfin, en 2016, alors que l’émission sur le football « Monday Night Football » se déroule en direct du stade de Sunderland, les spectateurs aperçoivent une étrange forme se déplacer sur la pelouse, puis disparaître d’un seul coup. Selon les personnes qui se sont intéressées à ce problème, le stade anglais serait habité par le fantôme d’un démineur du XVIIIe siècle !

Highbury à Londres (Royaume-Uni)

Toujours en Angleterre, l’ancien stade d’Arsenal, Highbury, a toujours fait parler de lui au sujet de son fantôme. Alors que plusieurs témoins ont signalé avoir entendu les agissements d’un esprit dans les travées du stade, certains experts se sont pris au jeu pour rechercher qui pouvait bien être ce fantôme. Manager du club dans les années 20, c’est bien Herbert Chapman qui s’amusait la nuit sur la pelouse d’Highbury ! Décédé d’une pneumonie lorsqu’il avait 55 ans, on ne sait pas si cet esprit a quitté les lieux depuis la récente destruction du stade au profit de l’Emirates Stadium.

L’affaire du fantôme du stade de La Paz (Bolivie)

Cette histoire a fait le tour du monde et a fait trembler de nombreux fans de football en Bolivie. Lors d’une rencontre de championnat, les téléspectateurs ont pu apercevoir une ombre courir à travers la tribune du stade La Paz, puis fendre les supporters qui assistaient au match. La rumeur du fantôme s’est alors très largement diffusée. Pour certains, le stade aurait été construit sur un ancien cimetière abandonné, alors que pour d’autres, il serait possible de voir des enfants jouer sur la pelouse la nuit pour ensuite disparaître. A contrario de ces histoires, le diffuseur du match a souhaité publier un autre morceau de la vidéo pour affirmer qu’il s’agissait seulement d’un spectateur qui souhaitait échapper aux stadiers par un gradin légèrement plus bas que celui des supporters.

Alors, vrais ou faux fantômes ? La prochaine fois, vous ferez tout de même attention au moment de vous asseoir à votre place au stade !