L’histoire du Tour de France de cyclisme

Connaissez-vous la Grande Boucle, le plus mythique des trois Grands Tours qui composent une saison de cyclisme ? Bien entendu, vous avez forcément déjà entendu parler de cette course, tout comme des millions de personnes dans le monde. Fondée en 1903, cette compétition centenaire accueille chaque année les meilleurs cyclistes de la planète pour environ 3.500 km de bonheur, que cela soit dans les montagnes françaises ou dans les plaines. N’oubliez pas votre bidon et passez la flamme rouge des pronostics en tête, grâce à notre formidable résumé de l’épopée du Tour de France !

La création de la Grande Boucle

Alors que la bicyclette que l’on appelle aussi « la petite reine », fait bien des émules dès la fin du XIXe siècle, la course de vélos la plus populaire au monde est instaurée en juillet 1903. Qui a été le grand instigateur de cette compétition mythique ? Henri Desgrange, un champion de cyclisme, mais aussi le directeur du vélodrome de Paris à cette époque. Fondateur d’un journal qui paraissait quotidiennement et qui était centré sur l’actualité sportive, Henri Desgrange organise pour la première fois le Tour de France afin de promouvoir son papier, appelé, l’Auto-Vélo.

En 1903, ils sont 60 coureurs à s’élancer sur les routes de France au départ de Montgeron, tout proche de Paris. Seulement 20 athlètes arrivent au terme de la première compétition après avoir parcouru 2.428 km découpés en 6 longues étapes.

Alors que le Tour de France attire de plus en plus d’amateurs, c’est en 1910 que les premières épreuves de montagne sont instaurées. Cependant, la Première Guerre mondiale marque une pause alors que les éditions se déroulaient chaque année. D’ailleurs, pour l’anecdote, le maillot jaune est mis en place pour le retour de la compétition, en 1919.

Et pour en savoir plus sur les origines du Tour de France, ainsi que ces principaux mythes et légendes, profitez de nos 5 anecdotes incroyables !

Le Tour de France d’après-guerre

Bien évidemment, la Grande Boucle ne sera pas organisée pendant la durée de la Seconde Guerre mondiale du fait des territoires occupés. En 1947, le journal L’Equipe reprend le flambeau de l’organisation puisque L’Auto, fondé par Henri Desgrange est interdit pour cause de collaboration.

Vient alors le temps du développement de la compétition. Durant les « Trente Glorieuses », le matériel évolue et les performances des coureurs aussi. Les Français sont d’ailleurs à l’honneur avec les 3 succès de Louison Bobet dans les années 50, puis les 5 victoires de Jacques Anquetil dans les années 60. Par la suite, de nombreux cyclistes étrangers dominent leur catégorie au fur et à mesure des éditions. C’est notamment le cas du belge Eddy Merckx, de l’espagnol Miguel Indurain, puis de l’américain Lance Armstrong qui remporte 7 Tours de France dans les années 2000, avant de se faire destituer, rattrapé par la patrouille anti-dopage.

Une compétition marquée par le dopage

Bien que le dopage fût déjà connu sur les premières éditions de la Grande Boucle, pour Henri Desgrange, cela n’était pas encore un problème. En 1966, la lutte antidopage fait son apparition sur le Tour de France. Malgré la grève de certains coureurs, la mort de Tom Simpson en 1967 au Mont Ventoux, intensifie les contrôles avec notamment des tirages au sort à la fin des épreuves pour vérifier la loyauté des cyclistes.

Néanmoins, avec l’apparition de l’EPO dans les années 90, le dopage prend de l’ampleur et touche de plus en plus de coureurs, comme l’a démontré l’affaire Festina en 1998. Par la suite, l’américain Floyd Landis, sera le premier vainqueur à être destitué. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de neuf victoires entre 1999 et 2007 qui ont été annulées.

A contrario, la réputation du Tour de France est toujours bel et bien importante. Chaque année, la compétition fait partie des trois événements sportifs les plus suivis au monde. La course cycliste attire aussi, en moyenne, 20 millions de spectateurs sur les bords des routes, pour une compétition à ciel ouvert, entièrement gratuite !

Les plus grands champions du Tour de France

Nombre de titresLes coureursLeurs pays
5Jacques AnquetilFrance
Eddy MerckxBelgique
Bernard HinaultFrance
Miguel IndurainEspagne
3Philippe ThysBelgique
Louison BobetFrance
Greg LemondEtats-Unis
Christopher FroomeRoyaume-Uni
Prono de la semaine

Dimanche 15 juillet, Kylian Mbappé et les bleus doivent battre la Croatie pour décrocher un deuxième titre suprême... Lire la suite

Victoire de la France