Et si vos bookmakers préférés disparaissaient ? Signez la pétition contre la censure

Certains de vos amis vous disent parfois « une de perdue, ce sont dix de retrouvées ». Malheureusement, ce dicton ne sera sans doute pas valable pour les bookmakers en ligne, qui sont voués à disparaître si vous ne prenez pas en compte les revendications du site https://censure-sur-internet-non.ch/fr/.

Effectivement, la nouvelle loi suisse sur les jeux d’argent risque de bouleverser le visage de l’iGaming sur notre territoire. Alors que les opérateurs fiables et sécurisés venant de l’étranger se multipliaient, les institutions compétentes en Suisse veulent les bannir définitivement. Mais vous avez le choix ! Vous pouvez par exemple, signer une pétition et sauver les sites de paris sportifs en ligne qui vous apportent de nombreux gains chaque année. Par conséquent, nous allons vous expliquer tous les tenants et les aboutissants de cette nouvelle loi sur les jeux d’argent.

Une loi pour protéger les joueurs… Ou pas

Cela fait déjà quelque temps que les joueurs réclament une révision de la loi sur les jeux d’argent en Suisse. Le principal argument était de construire un seul et unique texte pour toutes les mesures législatives, et de protéger les joueurs face à certains dangers sur internet :

  • Prévention de l’addiction au jeu.
  • Lutte contre le blanchiment d’argent.
  • Suppression des rencontres sportives arrangées.

Toutefois, après de nombreuses années de débat et de délibération, le Conseil des Etats et le Conseil national suisse ont été bien plus loin en proposant un texte beaucoup plus strict que prévu.

Par conséquent, les bookmakers et les casinos en ligne qui proviennent de l’étranger n’auront plus le droit d’exercer leurs activités en Suisse, et seront bloqués.

Outre la fermeture du marché helvétique, qu’apporte cette loi aux joueurs ? Pas grand-chose, puisque la taxe contre la dépendance au jeu n’a pas été retenue dans cette réforme. De ce fait, la principale demande des citoyens qui souhaitaient protéger les joueurs, ne verra pas le jour !

Quelles conséquences pour vos paris en ligne ?

Dans un premier temps, cette nouvelle loi en Suisse aura un réel impact sur vos paris sportifs. En effet, il faut savoir que la majorité des bookmakers en ligne disponibles actuellement, ne sont pas domiciliés sur notre territoire. En d’autres termes, vous n’aurez sans doute plus accès à votre site de pronostics préféré.

« Le sort des bookmakers est entre vos mains. Mais pas que ! Oui, car cette réforme pourrait considérablement restreindre votre accès libre à internet dans les années à venir. »

Qui plus est, cette loi va forcément vous orienter vers des opérateurs suisses. Sauf que ce monopole du marché n’est clairement pas à l’avantage des joueurs. Il y a quelque temps au Canada, Loto-Québec était le seul bookmaker autorisé sur internet. Leur statut leur a permis de ne proposer que, des paris combinés, qui vous le savez bien, vous font perdre beaucoup d’argent à long-terme.

Pour éviter que cette situation ne survienne en Suisse, et pour continuer à parier sur le sport librement, vous pouvez toujours participer à la pétition organisée par plusieurs mouvements.

A vous de jouer

Le sort des bookmakers est entre vos mains. Mais pas que ! Oui, car cette réforme pourrait considérablement restreindre votre accès libre à internet dans les années à venir.

Pire encore, la Suisse risque de perdre toute sa compétitivité sur le marché du numérique.

Néanmoins, il est encore temps de faire changer les choses. Pour cela, il faut signer la pétition en cliquant ici. Si cette requête atteint les 50.000 signatures avant le 18 janvier, la loi sera soumise à un référendum national. A vous de jouer !