WSOP 2017 : l’exploit inédit des deux frenchies Saout et Pollak

A quand remonte la dernière fois que deux joueurs francophones ont rallié la table finale du Main Event des WSOP ? Vous ne vous rappelez pas ? Ne vous inquiétez pas, nous non plus ! Et cela est normal car cela n’est jamais arrivé ! Les deux maîtres du poker, Antoine Saout et Benjamin Pollak ont montré ce qu’ils avaient dans le ventre il y a quelques jours et cela a payé ! En effet, ce duo infernal vient de signer un exploit inédit en s’offrant le rêve du joueur de poker : le légendaire titre de champion du monde et le sympathique pactole de 8 millions de dollars allant avec ! Nous faisons le point.

La fin de la malédiction du Rio ?

Qui aurait pu imaginer, il y a encore une semaine, que deux francophones ouvriraient le bal des World Series de cette manière ? Alors habitué aux places d’honneur, Antoine Saout et Benjamin Pollak ont, cette fois-ci, définitivement marqué des points et mis fin aux rumeurs d’une soi-disant malédiction du Rio, tout comme à cette longue période de « disette ».

« Quatre joueurs américains, un Argentin, deux Anglais et deux Français, voici l’explosion qui vous attend lors de ce dernier épisode exaltant. Résultats attendus avec grande impatience ! »

Ceux qui pestaient à annoncer que les francophones, moins nombreux que d’habitude à Vegas cette année n’auraient pas leur place à la table finale du Main Event de la WSOP n’ont qu’à bien se tenir !

L’élimination d’Alexandre Réard et de Valentin Messina

Il y a quelques jours (Day 7), vous avez été très nombreux à suivre avec adrénaline les aventures des derniers français en course pour le ticket doré : c’est avec déception que vous avez vu Alexandre Réard (place de 16ème pour 340 000 dollars) ayant effectué la performance la plus lucrative de sa carrière et Valentin Messina (place de 15ème pour 450 000 dollars) se faire éliminer aux portes de la table finale.

« La rêve s’arrête brutalement pour moi mais j’ai conscience de la chance que j’ai eu pour arriver jusqu’à cette 15ème place. Forcément déçu, mais tellement de choses positives à retenir de ce deep run […] c’était complétement dingo ! » indique ce dernier à chaud sur les réseaux sociaux.

L’espoir « Pollak-Saout » pour la dernière ligne droite

L’histoire s’arrête-t-elle là ? Comme en 2012, WSOP durant lequel tous les espoirs été posés sur le tout dernier joueur francophone, Gaëlle Baumaan… finalement éliminé au 10ème rang ? Roulement de tambours en 2017 avec deux armes secrètes :

  • Benjamin Pollak : ce dernier avait remporté la 27ème place et le jolie somme de 285 000 dollars en 2013. Depuis, Pollak s’est entraîné pour parfaire son jeu. Résultat ? Il se retrouve très prochainement à la tête du 3ème tapis.
  • Antoine Saout : celui qui avait effleuré le haut du podium en décrochant la 3ème place en 2009 retente sa chance cette année avec une 2nde table finale. Alors provisoirement au 7ème rang, tous les espoirs sont aujourd’hui posés sur le Breton !

    Quatre joueurs américains, un Argentin, deux Anglais et deux Français, voici l’explosion qui vous attend lors de ce dernier épisode exaltant. Résultats attendus avec grande impatience ! Bonne chance aux petits frenchies qui représentent, plutôt bien, la communauté francophone !