Bien gérer sa bankroll au poker

Savoir jouer au poker, adopter la bonne stratégie et être fort mentalement ne suffisent pas pour réussir sur le long terme au poker. En effet, l’aspect le plus important est certainement la gestion de votre bankroll ou budget de jeu. De nombreux champions de poker ont tout perdu à cause d’une mauvaise gestion de leur bankroll. Ils savent jouer, mais sont incapables de gérer leurs gains et de les investir intelligemment sur les tables. Nous vous livrons ici quelques conseils pour bien gérer votre budget poker.

La bankroll poker ne doit servir qu’au poker

La bankroll poker représente l’argent que vous êtes prêt à jouer et potentiellement perdre sur les tables de poker. Si vous disposez de 1 000CHF par mois pour jouer, mais qu’il vous reste 500CHF de factures à payer avant la fin du mois, votre bankroll n’est en réalité que de 500CHF. Payer ses factures avec le poker n’est pas à la portée des joueurs débutants ou moyens. Seuls les professionnels peuvent se permettre de perdre des milliers d’euros sur les tables, car leur bankroll est de plusieurs centaines de milliers d’euros ou de millions. Si vous jouez avec de l’argent qui doit normalement servir à payer votre loyer, vous ne serez pas à l’aise pour jouer votre meilleur jeu. Vous aurez tendance à adopter un jeu serré qui ne correspond peut-être pas à votre façon optimale de jouer.

Vous devez jouer votre meilleur jeu avec votre bankroll

Il n’est pas recommandé d’investir plus de 5% de votre bankroll dans une partie de cash game ou le buy in d’un tournoi. Si vous disposez d’une bankroll de 500CHF, vous devrez logiquement choisir des tournois avec un buy-in maximum de 25CHF. En cas de perte, il vous restera 475CHF pour essayer de récupérer vos pertes et continuer votre session de jeu. Jouer sur des tables avec des limites trop élevées pour votre budget est stressant et vous risquez de perdre toute possibilité de vous refaire en cas de bad beat. En respectant la règle des 5%, vous limitez vos pertes dans la durée.

Votre devez choisir vos tables en fonction de votre bankroll

Passer d’un palier à l’autre prend du temps au poker. Un joueur agressif peut rapidement faire monter sa bankroll et passer d’une limite de mise à une autre en peu de temps. Le risque est ici de faire le chemin inverse en cas de mauvaise session, un joueur agressif peut se retrouver broke s’il ne descend pas de limite avant d’avoir épuisé sa bankroll. L’idéal est de trouver votre zone de confort. Il s’agit d’une limite de mise qui correspond à votre budget et à votre style de jeu. Enfin, pour garder l’historique de vos gains et bien gérer votre bankroll, nous vous conseillons de noter le résultat de votre session de jeu chaque jour. Les joueurs ont tendance à se souvenir des gros coups gagnants, mais oublient parfois les bad beat qui ont détruit leur bankroll.