Les conséquences du Brexit sur le poker européen

C’est donc le jeudi 23 juin que les Britanniques ont décidé de quitter l’Union Européenne par un vote de 52 % contre 48 %. Si les experts et les journalistes discutent encore des conséquences politiques et économiques du référendum, les professionnels du poker ont déjà anticipé les effets possibles du Brexit sur leur activité favorite. En effet, l’Angleterre est un paradis pour nombre de joueurs professionnels européens. De même, certains joueurs anglais s’inquiètent des futurs changements légaux et fiscaux qui vont affecter le poker sur internet. Le Brexit, bonne ou mauvaise nouvelle pour le poker en ligne ? On vous donne notre opinion.

Londres, terre d’accueil des joueurs européens de poker

« Londres n’est pas seulement la capitale du business européen. C’est aussi un paradis pour nombre de joueurs européens qui souhaitent jouer sur le .com ».

Londres n’est pas seulement la capitale du business européen. C’est aussi un paradis pour nombre de joueurs européens qui souhaitent jouer sur le .com. En effet, plusieurs pays européens comme la France, l’Espagne et l’Italie ont bloqué les rooms de poker en .com sur leurs territoires. Les joueurs professionnels de ces pays ont massivement quitté leurs terres natales pour s’installer dans des pays plus libéraux. Parmi les destinations préférées des joueurs, on trouve Malte, Gibraltar et le Royaume Uni. La liberté de circulation des personnes au sein de l’UE permet à n’importe quel joueur de s’installer à Londres ou dans une autre ville anglaise pour continuer à jouer librement. On pense ici aux dizaines de joueurs pro français qui ont quitté l’hexagone depuis 2010 pour éviter la taxation pratiquée sur les tables de cash game et le choix limité de rooms sur le .fr. Le plus gros joueur français de poker Bertrand Grospellier, alias ElkY a notamment fait ses valises pour Londres depuis plusieurs années. Le champion n’a pas encore annoncé son départ de la capitale anglaise, mais devrait logiquement trouver une terre plus clémente en cas de modification du droit de séjour. La mise en place d’un visa pour entrer et séjourner en Angleterre signifiera certainement la fin de l’aventure anglaise de plusieurs joueurs pro européens. De son côté, Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres, a annoncé que le référendum ne changera rien à la situation des travailleurs européens.

Les joueurs britanniques sous pression

Les joueurs étrangers installés en Angleterre ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la sortie du Royaume Uni de l’UE. Les joueurs anglais habitués à parcourir les casinos pour participer aux tournois de l’European Poker Tour seraient grandement affectés par un changement des lois qui régissent la circulation des britanniques dans les pays de l’UE. De même, si les autorités britanniques cessaient d’appliquer le principe de la libre concurrence européenne en matière de jeux d’argent, on pourrait craindre la fin des salles de poker en .com sur le territoire britannique. De nombreux bookmakers et casinos en ligne ont publiquement fait part de leur inquiétude quant à leurs activités sur le marché anglais. Peut-on imaginer demain des rooms de poker en .co.uk uniquement ouvertes aux résidents britanniques ? L’avenir nous le dira…

Top Poker Rooms
1. Image Unibet Poker JouerRevue
2. Image William Hill Poker JouerRevue