Le défi un peu fou de Sorel Mizzi

Vous connaissez déjà sans aucun doute le joueur de poker qui nous vient du Canada, Sorel Mizzi. Il est réputé pour son jeu agressif et ses frasques en dehors des tables. L’homme qui a gagné plus de 10 millions de dollars depuis qu’il joue au poker s’est lancé un défi à lui-même mais surtout à qui voudrait parier avec lui ou plutôt contre lui. Il a apparement trouvé aussi joueur que lui puisque le 23 mai 2014, il s’est jeté à l’eau et à réalisé son défi.

Un défi un peu fou mais qui a trouvé preneur

Un peu après la mi-mai, alors qu’il était au Brésil pour un tournoi, le SCOOP, Sorel Mizzi s’est mis en tête de traverser les 5 kilomètres qui séparent la plage la plus connue du sud de Rio de Janeiro, celle d’Ipanema afin de rejoindre l’île de Cagharras. Bien entendu le joueur de poker mondialement réputé a imposé un pari sur son défi. Il a donc parié 10000$ qu’il pourrait le faire avec une côte de 3 contre 1 à qui voudrait bien relever le défi.

«on en vient à se demander si les joueurs d’un tel niveau au poker, qui prennent des risques considérables parfois sur les tables, avec des mains d’une valeur qui nous ferait rougir de plaisir rien qu’au fait de penser à l’obtenir, ne sont pas à la recherche constante d’adrénaline.»

Dans la communauté des joueurs de poker, certains étaient clairement contre cette épreuve tant elle peut être dangereuse, surtout à cette époque de l’année. En effet, les locaux savent que ce n’est pas la saison pour s’aventurer dans les mers au large des côtes du fait que les courants y soient très puissants. De plus, il y a déjà des requins qui y ont été observés. Est-ce que cela, Mizzi le savait avant de se lancer ce défi à la limite de l’absurde ? Personne ne le sait. En tout cas, le 23 mai 2014 à 11h30 du matin heure locale, il est bien parti. Et ce qui est encore plus extraordinaire, c’est que la côte du pari avait augmentée, elle était passée à 6 contre 1.

Des joueurs qui ont besoin de se faire peur

Au final, Sorel Mizzi aura tout de même réussi son épreuve, non sans mal, puisqu’il aura tout de même mis un peu plus de trois heures pour faire ces 5 kilomètres dans une mer à fort courant. Il aura lui-même avoué que dans les dernières centaines de mètres, il aura eu beaucoup de difficulté du fait de l’effort physique impressionnant qu’il a dû donner.

Il est sûr que ce pari a été payant mais outre celui-ci, on en vient à se demander si les joueurs d’un tel niveau au poker, qui prennent des risques considérables parfois sur les tables, avec des mains d’une valeur qui nous ferait rougir de plaisir rien qu’au fait de penser à l’obtenir, ne sont pas à la recherche constante d’adrénaline. Heureusement qu’ils ne sont pas tous comme Sorel Mizzi, sinon, les paris de ce genre pleuvraient. En tout cas, encore bravo à lui pour sa performance.

Top Poker Rooms
1. Image Unibet Poker JouerRevue
2. Image William Hill Poker JouerRevue