PokerStars et Full Tilt vont fusionner en 2016

Le géant de l’industrie du jeu en ligne Amaya, propriétaire de nombreux sites de casino et de poker, a décidé de fusionner ses deux marques PokerStars et Full Tilt au cours du printemps 2016. Cette décision n’est pas une surprise pour les experts de l’industrie du poker qui assistent depuis 2012 au déclin de Full Tilt.

PokerStars au secours de Full Tilt

« […] les deux marques continueront d’exister mais les joueurs de PokerStars et Full Tilt seront sur les mêmes tables de cash game et de tournois.»

Si PokerStars reste la room de poker préférée des joueurs en ligne, on ne peut pas en dire autant pour la room Full Tilt. Depuis le vendredi noir qui avait entraîné la fermeture des salles virtuelles de poker PokerStars et Full Tilt par la justice américaine en 2011, Full Tilt ne s’est jamais vraiment remis de ce jour maudit par les joueurs en ligne. En effet, Full Tilt avait rouvert ses portes en 2012, mais n’avait pas récupéré sa position de room numéro deux sur le marché compétitif du poker en ligne. Le déclin de la room qui n’occupe aujourd’hui que la onzième place des rooms les plus fréquentées est sur le point de se terminer par une fusion avec son ancien concurrent PokerStars. Concrètement, les deux marques continueront d’exister, mais les joueurs de PokerStars et Full Tilt seront sur les mêmes tables de cash game et de tournois. Les joueurs utiliseront un compte unique qui leur donnera accès aux sites de PokerStars et Full Tilt. L’offre de casino disponible sur les deux rooms de poker sera elle aussi fusionnée, il sera donc possible aux joueurs de miser sur les machines à sous présentes sur PokerStars et Full Tilt depuis un seul compte.

Une réduction de coût pour le groupe Amaya

En opérant une fusion de ses deux marques emblématiques de poker, Amaya devrait logiquement réduire les coûts de fonctionnement de son offre de poker. Les développeurs et techniciens en charge du fonctionnement des deux marques se concentreront sur le développement d’une technologie commune aux deux rooms, le personnel de direction de la salle Full Tilt sera, lui aussi, réduit et le coût d’acquisition de nouveaux joueurs diminué. Pour les joueurs en ligne de poker, cette fusion permettra d’accroître le nombre de joueurs présents sur les tables et d’accroître, aussi, la liquidité sur les tables de cash game et de tournois. Un nombre plus élevé de joueurs permettra donc des tournois aux prize pool conséquents et de booster les gains des requins actifs sur PokerStars et Full Tilt. Pour ce qui est des offres promotionnelles, on peut logiquement s’attendre à une réduction des bonus et des offres de cashback pour les joueurs de PokerStars et Full Tilt. En effet, une telle liquidité n’incitera pas le futur géant à faire preuve de générosité.

Cette fusion devrait également permettre à Full Tilt de faire son grand retour sur le marché US. En effet, l’Etat du New Jersey a légalisé le jeu en ligne et adopte, désormais, une vision libérale vis-à-vis du poker en ligne. PokerStars et Full Tilt redeviendront-ils les géants du poker US ? L’année 2016 promet de belles surprises…

Top Poker Rooms
1. Image Unibet Poker JouerRevue
2. Image William Hill Poker JouerRevue