Pays-Bas vs États-Unis Pronostic – Huitième de Finale de la Coupe du monde 2022

CompétitionCoupe du Monde 2022 de Football
HoraireSamedi 3 décembre 2022 à 16h00
Notre pronosticAu moins un but des USA
Cote1.58 Misez 100 CHF et gagnez 158 CHF !
BookmakerDachbet Sports

Notre pronostic

Au moins un but des USA
PARIER SUR Dachbet Sports

Les meilleures cotes

1.58 Dachbet SportsMisez 100 CHF et gagnez 158 CHF si les États-Unis marquent au moins un but ! (100 X 1.58 = 158) Parier
1.58 BahigoMisez 100 CHF et gagnez 158 CHF si les États-Unis marquent au moins un but ! (100 X 1.58 = 158) Parier
1.55 Mystake SportMisez 100 CHF et gagnez 155 CHF si les États-Unis marquent au moins un but ! (100 X 1.55 = 155) Parier
Sous réserve d'évolution des cotes

Pronostic Pays-Bas vs États-Unis – Les points clés

  • Comme nous l’avions annoncé dans nos paris coupe du monde, les Pays-Bas ont bien fini premier de leur groupe, devant le Sénégal, l’Équateur, et le Qatar, en restant invaincu.
  • Les USA se sont eux aussi qualifiés, mais dans des conditions plus compliquées. Eux aussi invaincu dans leur groupe, ils doivent leur qualification à une courte victoire 1 – 0 contre l’Iran dans la dernière rencontre, sur un but de leur magicien Christian Pulisic.
  • Les deux nations se sont déjà affrontées à quatre reprises, à chaque fois en amical. Vainqueur des 3 premiers matchs (2 – 0, 1 – 0 et 2 – 1), les Pays-Bas ont cependant perdu la dernière rencontre contre les USA en 2015, sur le score fou de 4 buts à 3.

Les enjeux du match sur la coupe du monde

Ce match est le premier huitième de finale de la coupe du monde 2022. À partir de ce match-ci, les calculs sont beaucoup plus simples, et il faut simplement remporter toutes les rencontres, pour accéder jusqu’au titre final. L’équipe vainqueur de cette rencontre filera en quart de finale. En cas de match nul, les deux équipes joueront 30 minutes supplémentaires, en prolongation, pour savoir laquelle se qualifiera. S’il y a toujours match, c’est la séance de tirs au but qui départagera les deux nations.

Pays-Bas États-Unis pronostic – L'analyse de notre expert

Avant de vous en dire plus sur les deux nations présentes, voici d’abord leur groupe final, qui leur a permis de se qualifier pour ce match. Voici d’abord celui des Pays-Bas, le groupe A :

Classement Equipe Points Différence de buts
1 Pays-Bas 7 points + 4
2 Sénégal 6 points + 1
3 Équateur 4 points + 1
4 Qatar 0 point - 6

Voici ensuite celui des États-Unis, le groupe B de la coupe du monde :

Classement Equipe Points Différence de buts
1 Angleterre 7 points + 7
2 États-Unis 5 points + 1
3 Iran 3 points - 3
4 Pays de Galles 1 point - 5

Pour finir premier, les Pays-Bas ont débuté par une victoire 2 buts à 0 contre le Sénégal, un score qui ne reflète pas vraiment la rencontre, car les Africains ont dominé, mais n’ont pas su tromper la vigilance d’Andries Noppert, tout l’inverse Cody Gakpo et Davy Klaasen qui ont profité des erreurs d’Edouard Mendy. Dans le second match, les Oranjes ont eu la chance de trouver vite la faille contre l’Équateur, car au diable de Cody Gakpo mais ont ensuite subi les vagues de la Tri, et ont fini par craquer (1 – 1). Dans le dernier match, malgré quelques offensives bien gérées des Qataris, les Pays-Bas n’ont pas vraiment forcé pour battre les locaux, avec des buts de Cody Gakpo et de Frenkie De Jong.

Si l’on devait retenir 3 joueurs côté hollandais sur ces premiers matchs, ce serait ceux-là :

  • Andries Noppert : le poste de gardien de but était indécis avant le mondial, mais le gardien d’Utrecht a mis tout le monde d’accord avec deux clean-sheet en trois matchs, et surtout plusieurs parades déterminantes, notamment contre le Sénégal.
  • Virgil Van Dijk : dans un trio défensif parfois fébrile (notamment Nathan Aké et Justin Timber), la présence de leur capitaine, joueur majeur de Liverpool, fait beaucoup de bien.
  • Cody Gakpo : en attente d’un grand attaquant pour animer les offensives orange, Louis Van Gaal et les supporters l’ont enfin trouvé avec l’attaquant du PSV Eindhoven. Le jeune attaquant a déjà marqué 3 buts en 3 matchs.

Les États-Unis ont aussi réussi une très belle performance dans leur groupe B. Leur campagne commence pourtant mal, avec un nul contre de faibles Gallois, à cause d’un penalty concédé en fin de match, et transformé par le seul gallois en jambe : Gareth Bale. Ils se rattrapent bien ensuite en bloquant complètement l’Angleterre, et en sortant avec un point d’un match sans saveur (0 – 0). Enfin, pour la dernière rencontre, où ils étaient obligés de gagner, ils ont su faire la différence grâce à leur atout principal, Christian Pulisic, puis bien tenir le score, malgré quelques frayeurs de fin de match, et ce penalty pas sifflé pour Mehdi Taremi (1 – 0).

Voici la liste des 3 joueurs à retenir côté américain :

  • Antonee Robinson : peu connu du grand public avant le mondial, le latéral de Fulham attire aujourd’hui les plus grands clubs européens. Physique et à l’aise balle au pied, il multiplie les aller-retour sur son côté gauche.
  • Tyler Adams : dans un des meilleurs milieux de terrain de la compétition, avec Weston McKennie et Yunus Musah, Tyler Adams fait des merveilles. Désigné capitaine par ses pairs, il régule et anime le jeu depuis un poste plus reculé.
  • Christian Pulisic : atout majeur des USA, il arrive toujours à être trouvé, même si les autres équipes connaissent le danger. Impliqué sur tous les buts de son équipe, il aurait même pu offrir la victoire à son équipe, si la barre de Jordan Pickford n’avait pas repoussé son ballon.

Prono Safe sur le match Pays-Bas vs États-Unis

Même si les Pays-Bas peuvent compter sur un trio défensif légendaire (du moins sur le papier), ils ne se sont cependant pas montrés sereins sur la phase de poule. Nathan Aké et Justin Timber ont commis plusieurs erreurs, qui auraient pu coûter des buts. Louis Van Gaal a la possibilité d’apporter plus d’impact avec Mathijs de Ligt, mais ne semble pas disposé à utiliser le central du Bayern de Munich. Dans ces conditions, nous voyons les Pays-Bas marqueur au moins une fois, à condition que la présence de Christian Pulisic soit confirmée, lui qui est sorti à la mi-temps contre l’Iran, à la suite d’un choc avec le portier adverse lors de son but.

➡️ Notre pronostic Pays-Bas vs États-Unis ? Les USA marquent

Le pari risqué sur le match Pays-Bas vs États-Unis

Parfois en manque d’idée devant, les Pays-Bas pourraient bien se frotter à une défense américaine très solide et resserrée, surtout s’ils arrivent à faire déjouer Cody Gakpo, le détonateur de l’attaque des Oranjes. Dans ces conditions, il n’est pas impossible que les USA fassent un coup, et sortent les Pays-Bas, outsider de luxe de la compétition, une sélection qui est très intéressante sur Bahigo, à 2,55, et qui nous encourage dans notre idée de jouer la qualification des USA. Si vous les sentez gagner directement, sans passer par les prolongations ou les tirs au but, leur côte est à 4, 17.

Pays-Bas États-Unis : Informations importantes pour parier

Pour faire un bon pronostic Pays-Bas États-Unis, il faut bien avoir toutes les informations autour du match en tête. C’est pour cela que nous vous les avons rassemblées dans un même article, les voici.

Lieu et date du match

Cette rencontre entre les USA et les Pays-Bas aura lieu au Khalifa International Stadium de Doha, une des meilleures enceintes de la compétition. Cette enceinte, qui a déjà accueilli la rencontre entre Hollandais et Équatoriens, risque d’attirer les foules (45 000 places). Le coup d’envoi sera donné le samedi 3 décembre 2022, à 18h00 heure locale. Avec le décalage horaire, cela revient à voir le match à 16h00 en Suisse, en France, ou en Belgique, et à 10h00 au Canada.

Historique des équipes à la coupe du monde

Les États-Unis ne sont parvenus en quart de finale qu’une seule fois dans leur histoire, lors de la coupe du monde 2022. Cette année-là, ils avaient éliminé le Mexique en 8ème (2 – 0) puis étaient tombés contre l’Allemagne en quart (1 – 0). Les Pays-Bas sont eux connus pour être les éternels perdants, finalistes à 3 reprises (1974, 1978, et 2010), mais jamais récompensés par un trophée. Voici le bilan complet des deux nations en Coupe du Monde :

Année Pays-Bas USA
1930 Pas Qualifié Demi-Finale
1934 8ème de Finale 8ème de Finale
1938 8ème de Finale Pas Qualifié
1950 Pas Qualifié 1er Tour
1954 Pas Qualifié Pas Qualifié
1958 Pas Qualifié Pas Qualifié
1962 Pas Qualifié Pas Qualifié
1966 Pas Qualifié Pas Qualifié
1970 Pas Qualifié Pas Qualifié
1974 Finaliste Pas Qualifié
1978 Finaliste Pas Qualifié
1982 Pas Qualifié Pas Qualifié
1986 Pas Qualifié Pas Qualifié
1990 8ème de Finale 1er Tour
1994 Quart de Finale 8ème de Finale
1998 Demi-Finale 1er Tour
2002 Pas Qualifié Quart de Finale
2006 8ème de Finale 1er Tour
2010 Finaliste 8ème de Finale
2014 Demi-Finale 8ème de Finale
2018 Pas Qualifié Pas Qualifié

Les compos probables de Pays-Bas – États-Unis

Jamais facile d’annoncer les onze joueurs qui débuteront sur la pelouse, mais voici ceux que nous pensons voir aligner par leur entraîneur. À noter que la présence de Christian Pulisic est incertaine, mais nous le voyons tout de même débuter, et serrer les dents pendant la partie.

Voici d’abord le onze que devrait aligner les USA, en 4 – 3 - 3 :

  • ⭐ Matt Turner : gardien de but d’Arsenal
  • ⭐ Antonee Robinson : latéral gauche de Fulham
  • ⭐ Cameron carter Vickers : défenseur central du Celtic Glasgow
  • ⭐ Tim Ream : défenseur central de Fulham
  • ⭐ Serginho Dest : latéral droit du Milan AC
  • ⭐ Tyler Adams : milieu défensif de Leeds United
  • ⭐ Yunus Musah : milieu de Valence
  • ⭐ Weston McKennie milieu de la Juventus de Turin
  • ⭐ Timothy Weah : attaquant du Lille OSC
  • ⭐ Christian Pulisic : attaquant de Chelsea
  • ⭐ Josh Sargent : buteur de Norwich City.

Côté néerlandais, voici les 11 joueurs qui devraient être alignés par Louis Van Gaal, dans son classique 3 – 4 – 1 – 2 :

  • 🟠 Andries Noppert : gardien de but d'Heerenveen
  • 🟠 Virgil Van Dijk : défenseur central de Liverpool
  • 🟠 Justin Timber : défenseur central de l'Ajax Amsterdam
  • 🟠 Nathan Aké : défenseur central de Manchester City
  • 🟠 Daley Blind : piston de l’Ajax Amsterdam
  • 🟠 Denzel Dumfries : piston de l’Inter de Milan
  • 🟠 Frenkie de Jong : milieu de terrain du FC Barcelone
  • 🟠 Marten de Roon : milieu de terrain de l’Atalanta Bergame
  • 🟠 Davy Klaasen : milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam
  • 🟠 Steven Bergwijn : attaquant de l’Ajax Amsterdam
  • 🟠 Cody Gakpo : attaquant du PSV Eindhoven.
PARIER SUR Dachbet Sports

Vous souhaitez parier sur un autre match de la Coupe du Monde ?

Découvrez tous nos pronostics sur le football

Bookmaker Du Mois
  • Bonus de 100% jusqu’à 200 CHF
  • Nombreuses cotes boostées
  • Compatibilité sur mobiles
Prono du moment

Pour la troisième et dernière journée du Groupe G, la Serbie et la Suisse s’affrontent, dans un match aux enjeux capitaux … Lire la suite

➡️ Notre pronostic ? Victoire de la Serbie