Pronostic ski alpin : tout ce qu’il faut savoir pour parier sur les JO 2022

pronostic ski alpin JO 2022

Le ski alpin est un sport olympique depuis 1936, ce qui en fait l’une des disciplines les plus anciennes du tournoi. En réalité, il s’agit d’ailleurs d’un ensemble de disciplines. A l’occasion des Jeux de Pékin, vous aurez la possibilité de parier sur onze épreuves classées dans cette catégorie.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de vous donner quelques conseils pour vos paris sportifs. Dans cet article, vous trouverez le programme des JO, l’histoire et les règles de ce sport olympique ainsi que notre pronostic ski alpin sur chaque épreuve !

Les meilleurs bookmakers pour parier sur le ski alpin :
1. Image BahigoBahigo, le bookmaker idéal pour effectuer vos paris Parier
2. Image Yoni​bet SportUn bookmaker qui deviendra vite puissant Parier
3. Image Bet​ClicBetclic, un vaste choix pour vos paris sportifs Parier

L’histoire olympique du ski alpin lors des JO d’hiver

ski alpin jo

A l’origine, ce sont les Anglais qui ont commencé à organiser le ski alpin comme un véritable sport. Surnommé « le père du ski britannique », Edward Cleland Richardson intègre le ski alpin dans le programme de son club de ski dès 1903. Pourtant, cette discipline est absente de la première édition des Jeux Olympiques en 1924. Il faut attendre la mise en place des Championnats du Monde en 1931 pour que le ski alpin soit introduit aux JO de 1936, à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne. Seules les épreuves de combiné sont alors retenues par le comité olympique.

Presque un siècle plus tard, le ski alpin olympique compte désormais cinq épreuves masculines, cinq épreuves féminines et une épreuve mixte, soit onze épreuves au total ! La descente et le slalom ont été ajoutés en 1948 tandis que le slalom géant est intégré depuis 1952. C’est d’ailleurs à cette date que l’épreuve du combiné disparaît avant de réapparaître en 1988, la même année que l’intégration du super-G au programme olympique.

Quant aux épreuves féminines de ski alpin, elles ont été introduites au même moment que les épreuves masculines, en 1936. Une épreuve mixte a également été ajoutée à l’occasion des Jeux de PyeongChang.

Au tableau des médailles, l’Autriche est la nation la plus titrée, devant la Suisse et les États-Unis. Voici le palmarès détaillé des cinq premiers pays au classement du ski alpin dans l’histoire des Jeux.

Pays Or 🥇 Argent 🥈 Bronze 🥉 Total
Autriche 37 41 43 121
SUISSE 21 22 22 65
États-Unis 17 20 10 47
France 15 16 17 48
Italie 14 9 9 32

Parmi les skieurs les plus titrés, on pense bien évidemment à Kjetil André Aamodt. Le Norvégien détient le record de 4 médailles d’or obtenues lors des Jeux Olympiques. Chez les femmes, cet honneur revient à Janica Kostelić. La Croate détient le même record (4) que son homologue masculin. Les Autrichiens Hermann Maier et Toni Sailer, le Français Jean-Claude Killy et l’Italien Alberto Tomba ont également marqué l’histoire de ce sport.

En Suisse, Vreni Schneider (3 médailles d’or) a longtemps détenu le record de titres olympiques chez les femmes. Cette spécialiste du ski alpin est une légende des JO d’hiver, au même titre que son compatriote Dario Cologna dans un autre sport, le ski de fond. D’autres skieurs suisses ont brillé lors des JO : Roger Staub, Pirmin Zurbriggen, Marie-Theres Nadig, Didier Défago, Sandro Viletta ainsi que les sœurs Dominique et Michelle Gisin.

Nos meilleurs bookmakers pour pronostiquer sur le ski alpin

Le ski alpin est une discipline parfois présente sur les sites de paris, mais cela ne représente pas la grande majorité des bookmakers en ligne. A l’occasion des Jeux de Pékin, vous aurez cette possibilité quel que soit votre choix ! Nous avons d’ailleurs sélectionné pour vous les cinq meilleurs bookmakers en ligne :

1. Image BahigoBahigo, le bookmaker idéal pour effectuer vos paris Parier
2. Image Yoni​bet SportUn bookmaker qui deviendra vite puissant Parier
3. Image Bet​ClicBetclic, un vaste choix pour vos paris sportifs Parier
4. Image Inter​wettenInterwetten, c’est 200 000 paris disponibles par an Parier
5. Image bwinBwin, un partenaire de choix pour vos paris sportifs Parier

Ces sites de paris vous proposent différents avantages pour pronostiquer sur le ski alpin : un bonus de bienvenue offert à l’inscription, des cotes intéressantes, des statistiques complètes sur chaque épreuve ainsi qu’une gamme de paris suffisamment complète sur cette discipline. Les bookmakers sélectionnés vont également vous permettre de parier sur l’ensemble des Jeux Olympiques d’hiver 2022 !

Les cinq épreuves de ski alpin lors des Jeux Olympiques

Depuis 1988, le ski alpin compte cinq épreuves inscrites au programme des Jeux Olympiques d’hiver. Avant de parier sur cette discipline, il est donc préférable de connaître les spécificités de chacune de ces épreuves : descente, combiné, super-G, slalom géant et slalom.

Avant de rentrer davantage dans les détails, il convient de rappeler que ces cinq épreuves se déroulent en contre-la-montre : les skieurs ne se trouvent pas au même moment sur la piste et le vainqueur est celui qui réalise le meilleur chrono.

Descente

Considérée comme la discipline reine du ski alpin, la descente est également l’épreuve la plus ancienne. Les parcours sont les plus longs des épreuves de ski alpin et nécessitent une grande maîtrise technique. Contrairement aux autres épreuves, les skieurs peuvent d’ailleurs s’entraîner plusieurs fois sur le parcours avant le début de la compétition.

La descente se traduit par des grandes pointes de vitesse, des virages larges, des sauts et donc des risques élevés pour les skieurs. Les chutes sont souvent spectaculaires et peuvent causer des blessures graves. Durant le parcours, chaque skieur doit franchir toutes les portes, celles-ci étant matérialisées par deux banderoles soutenues par des piquets. Le dénivelé se situe entre 800 et 1100 mètres chez les hommes, entre 500 et 800 mètres chez les femmes.

Combiné

Seule discipline de ski alpin présente lors des Jeux Olympiques de 1936, le combiné regroupait à l’origine la descente et le slalom. Par la suite, ces deux disciplines ont été séparées et le combiné a même fini par disparaître du programme olympique entre 1952 et 1988.

Depuis, le combiné – parfois nommé super-combiné – est une discipline olympique à part entière. Dans la même journée, les skieurs doivent réaliser une manche de descente ou de super-G, mais aussi une manche de slalom. Le combiné regroupe ainsi une épreuve de vitesse et une épreuve technique. Le classement final est déterminé par le total des chronos sur les deux manches. Cette discipline s’adresse surtout aux skieurs polyvalents.

Super-G

Créé en 1982 par des spécialistes du ski alpin – dont le triple champion olympique Toni Sailer –, le super-G est une épreuve de vitesse. Plus technique que la descente et plus rapide que le slalom géant, il s’agit d’un compromis entre ces deux disciplines. Les portes sont d’ailleurs similaires à celles utilisées sur la descente et le slalom géant.

Les skieurs doivent ici enchaîner les grandes courbes à haute vitesse, ce qui demande une extrême précision. Cela est d’autant plus vrai en raison de l’impossibilité de s’entraîner sur le parcours avant le début de la compétition. Ils disposent donc d’un temps de reconnaissance assez réduit et doivent mémoriser rapidement les caractéristiques du parcours. Le dénivelé du super-G est légèrement inférieur à celui de la descente.

Slalom

Le slalom est considéré comme l’épreuve la plus technique du ski alpin. Si le parcours est moins long que dans d'autres disciplines, le nombre de portes est plus grand. Pendant la course, chaque skieur doit franchir toutes les portes placées sur la piste, celles-ci étant bien plus étroites que dans les autres épreuves de ski alpin.

Pour l’emporter, les slalomeurs doivent faire preuve d’une grande agilité et se montrer extrêmement rapides. Le slalom se déroule en deux manches, disputées sur deux parcours différents. Le vainqueur est celui qui réalise le meilleur temps additionné des deux manches.

Slalom géant

Le slalom géant ressemble au slalom, mais se démarque sur plusieurs points notables. Le parcours est plus long, mais les portes sont également plus espacées, ce qui permet des virages plus larges. Le slalom géant s’avère donc moins technique, mais plus rapide que le slalom classique. Cette épreuve demande une grande précision, un bon sens du rythme et une certaine puissance.

Jusqu’à la fin des années 1960, le slalom géant se déroulait en une seule manche. Cette discipline se dispute désormais sur deux manches, disputées sur deux parcours différents. Là encore, le vainqueur est celui qui réalise le meilleur chrono additionné des deux manches.

Déroulement des pronostics JO 2022 ski alpin chez les hommes

Chez les hommes, pas de surprise : les pays favoris sont l’Autriche, la Suisse et la Norvège. Viennent ensuite la France et l’Italie, deux nations capables de s’inviter au tableau des médailles. Avant le début des épreuves, nous allons vous présenter ces cinq délégations :

  • Suisse : leader de la saison de Coupe du Monde, le jeune Marco Odermatt (24 ans) dispute ses premiers JO. Double médaillé olympique il y a quatre ans, Beat Feuz sera également bien présent à Pékin. Moins attendus que les deux premiers cités, Ramon Zenhäusern, Loïc Meillard et Niels Hintermann sont tout de même classés parmi les meilleurs skieurs.
  • Autriche : nation dominante du ski alpin, l’Autriche doit tout de même composer avec la retraite de Marcel Hirscher. Médaillé d’or sur le slalom géant en 2018, Matthias Mayer est bien décidé à conserver son titre. Deux autres skieurs sont capables de repartir de Pékin avec une médaille autour du cou : Manuel Feller et le double champion du monde Vincent Kriechmayr.
  • Norvège : étincelant depuis le début de saison, Aleksander Aamodt Kilde est attendu au tournant. Victime d’une grave chute début décembre, le quintuple médaillé olympique Kjetil Jansrud (36 ans) va également participer aux Jeux de Pékin contre toute attente. Enfin, il faudra surveiller Henrik Kristoffersen, deuxième du slalom géant lors des JO de 2018.
  • France : malgré un début de saison en demi-teinte, Alexis Pinturault peut remporter une nouvelle médaille olympique. Éclipsé par les exploits de Martin Fourcade en 2018, le Français avait décroché la médaille d’argent sur le combiné et la médaille de bronze sur le slalom géant. De son côté, Mathieu Faivre a connu la meilleure saison de sa carrière l’an passé.
  • Italie : si les chances de médailles semblent moindres pour l’Italie, deux skieurs peuvent créer la surprise à l’occasion des Jeux de Pékin. En effet, Dominik Paris est actuellement septième du classement général de la Coupe du Monde tandis que Luca De Aliprandini a terminé à la seconde place du slalom géant lors des derniers Championnats du Monde.

Les épreuves masculines de ski alpin vont se dérouler entre le dimanche 6 février et le samedi 19 février si l’on inclut l’épreuve mixte. Voici le programme :

Date Épreuve
Dimanche 6 février Descente hommes
Mardi 8 février Super-G hommes
Jeudi 10 février Descente et slalom du combiné hommes
Dimanche 13 février Slalom géant manche 1 et 2 hommes
Mercredi 16 février Slalom manche 1 et 2 hommes
Samedi 19 février Parallèle mixte par équipe

Déroulement des pronostics JO 2022 ski alpin chez les femmes

Chez les femmes, plusieurs nations nourrissent de grandes ambitions sur le ski alpin : l’Autriche, la Suisse, les États-Unis, l'Italie et la Slovaquie. Avant le début des épreuves olympiques, nous allons ici vous présenter les chances de médailles de ces cinq délégations :

  • Suisse : double championne du monde, Lara Gut-Behrami voudra prendre sa revanche sur les Jeux de PyeongChang, elle qui s’était blessée dans la descente. Médaillée d’or olympique en 2018, Michelle Gisin est également présente à Pékin. Enfin, les skieuses Corinne Suter et Wendy Holdener sont classées parmi les favorites pour un podium olympique.
  • Autriche : très en vue lors des derniers Championnats du Monde, Katharina Liensberger sera l’une des attractions du ski alpin féminin. Actuellement sixième du classement général de la Coupe du Monde, Ramona Siebenhofer peut également remporter une médaille. Mirjam Puchner et Katharina Truppe semblent moins bien placées pour atteindre le podium.
  • États-Unis : médaillée d’or olympique sur le slalom géant il y a quatre ans, Mikaela Shiffrin a également remporté le combiné lors des derniers Championnats du Monde. Révélée sur les pistes de Breckenridge, Aspen ou Keystone, l’Américaine est aujourd’hui l’une des valeurs sûres du ski alpin mondial. Elle figure en tête du classement général de la Coupe du Monde.
  • Italie : médaillée d’or olympique en descente il y a quatre ans, Sofia Goggia est bien décidée à conserver son titre. L’Italienne est actuellement troisième du classement général de la Coupe du Monde et arrive en forme à Pékin. La délégation compte d’autres skieuses de talent, à commencer par Elena Curtoni, Federica Brignone et Marta Bassino.
  • Slovaquie : deuxième en slalom et en combiné lors des Championnats du Monde 2021, Petra Vlhová tentera de remporter une médaille olympique à Pékin. Depuis le début de saison, la Slovaque est en grande forme, en atteste sa deuxième place au classement général de la Coupe du Monde. Il s’agit de sa première participation aux Jeux Olympiques d’hiver.

Les épreuves féminines de ski alpin vont se dérouler entre le lundi 7 février et le samedi 19 février si l’on inclut l’épreuve mixte. Voici le programme :

Date Épreuve
Lundi 7 février Slalom géant manche 1 et 2 femmes
Mercredi 9 février Slalom géant manche 1 et 2 femmes
Vendredi 11 février Super-G dames
Mardi 15 février Descente femmes
Jeudi 17 février Descente et slalom du combiné alpin femmes
Samedi 19 février Parallèle mixte par équipe

Comment bien parier sur des pronostics JO ski alpin

Avant de vous dévoiler nos pronostics JO ski alpin, nous tenons à vous donner quelques conseils pour bien préparer vos paris sportifs. A l’instar des autres sports d’hiver, le ski alpin possède des spécificités qu’il convient de prendre en compte. Nous vous conseillons notamment de vous appuyer sur certaines statistiques et de suivre l’actualité des JO au quotidien !

Les statistiques pertinentes pour vos paris sportifs

En ski alpin, les Championnats du Monde se déroulent tous les deux ans tandis que la saison de Coupe du Monde est une compétition annuelle. En plus du palmarès des JO de 2018, vous pouvez donc consulter les résultats de ces deux compétitions pour mieux évaluer les forces en présence.

Ainsi, nos experts vous recommandent d’analyser les Championnats du Monde 2021, mais aussi les saisons 2020/2021 et 2021/2022 de la Coupe du Monde. Concernant cette dernière compétition, celle-ci est toujours en cours et va connaître une pause d’un mois le temps des Jeux Olympiques.

Le suivi quotidien de l’actualité des Jeux Olympiques

Les participants du ski alpin disputent généralement plusieurs épreuves aux JO. Si vous décidez de parier sur cette discipline, il est préférable de suivre les épreuves au programme dès le début du tournoi olympique. Vous pouvez d’ailleurs vous appuyer sur notre calendrier pour ne manquer aucune épreuve !

En analysant les premiers résultats, il sera possible d’établir un pronostic sur les skieurs en forme et sur ceux qui se révèlent en deçà des attentes. Cela peut constituer un premier indicateur pour vos paris en ligne, à condition de le mettre en corrélation avec les préférences habituelles des skieurs en lice.

Notre pronostic vainqueur sur le ski alpin Beijing 2022

1. Image BahigoBahigo, le bookmaker idéal pour effectuer vos paris Parier
2. Image Yoni​bet SportUn bookmaker qui deviendra vite puissant Parier
3. Image Bet​ClicBetclic, un vaste choix pour vos paris sportifs Parier
4. Image Inter​wettenInterwetten, c’est 200 000 paris disponibles par an Parier
5. Image bwinBwin, un partenaire de choix pour vos paris sportifs Parier

Dans cette dernière partie, nous allons vous dévoiler notre pronostic ski alpin JO 2022 sur les différentes courses qui sont au programme. La lutte s’annonce particulièrement disputée sur certaines épreuves…

Pronostic vainqueur JO 2022 ski alpin homme

En slalom, Sebastian Foss Solevåg est notre grand favori. Le Norvégien devra néanmoins se méfier des Suisses Daniel Yule et Ramon Zenhäusern. En slalom géant, c’est d’ailleurs un autre Suisse qui a la faveur de notre pronostic ski alpin Jeux Olympiques : Marco Odermatt aura néanmoins fort à faire face à l’Autrichien Manuel Feller et les Français Alexis Pinturault et Mathieu Faivre.

Le natif de Buochs a également sa chance en descente et le super-G, même si son compatriote Beat Feuz et le Norvégien Aleksander A. Kilde représentent deux adversaires de taille. Enfin, le combiné devrait se jouer entre trois hommes : Marco Schwarz, Loïc Meillard et Alexis Pinturault, avec une petite préférence pour le dernier cité !

Pronostic vainqueur ski alpin femme JO 2022

En descente, la médaillée d’or olympique Sofia Goggia est notre grande favorite. Cette année, l’Italienne a remporté 4 étapes sur 8 lors de la Coupe du Monde. En combiné, notre pronostic ski alpin mise sur la victoire finale de Mikaela Shiffrin. Très polyvalente, l’Américaine a également une chance dans les autres épreuves de ski alpin.

Malgré tout, la Suisse Lara Gut-Behrami est notre favorite sur le super-G. Concernant le slalom et le slalom géant, Petra Vlhová est capable de réaliser le doublé. La Slovaque devra néanmoins se méfier de Mikaela Shiffrin et des deux skieuses suisses Wendy Holdener et Denise Feierabend.

Top Bookmakers
1. Image BahigoBahigo, le bookmaker idéal pour effectuer vos paris Parier
2. Image Yoni​bet SportUn bookmaker qui deviendra vite puissant Parier
3. Image Bet​ClicBetclic, un vaste choix pour vos paris sportifs Parier
4. Image Inter​wettenInterwetten, c’est 200 000 paris disponibles par an Parier
5. Image bwinBwin, un partenaire de choix pour vos paris sportifs Parier
Bookmaker Du Mois
  • Bonus de 100% jusqu’à 200 CHF
  • Nombreuses cotes boostées
  • Compatibilité sur mobiles
Prono du moment

La Finale de la Ligue des Champions opposera le club le plus titré du Real Madrid au club de légende anglais de Liverpool… Lire la suite

➡️ Notre pronostic ? Victoire de Liverpool